TRANSIT MAGAZINE - Swiss Metal Magazine

CONCOURS TRANSIT

WINDHAND, INTER ARMA, POMBAGIRA, INTERCOSTAL
L'Usine, Genève
23.04.2014

NEGURA BUNGET, GRIMEGOD
Le Manoir Pub, St.-Maurice
03.05.2014

AMON AMARTH, POLTERGEIST
Salle des Fêtes de Thônex, Genève
07.05.2014

KATATONIA
Les Docks Lausanne
14.05.2014

MASTODON
Fris-Son, Fribourg
10.06.2014

ANTHRAX
L'Usine, Genève
17.06.2014

Pour plus d'infos : http://www.transitmag.ch/index.php?Article=6028

Commenter cet article

mis en ligne le : 16.05.10 par indy

PREVIEW - GUITARE EN SCÈNE | St-Julien, France - 18 au 20.07.2014

FESTIVAL GUITARE EN SCÈNE | St-Julien-en-Genevois, France
18-20 juillet 2013
Prix de 55.- € à 60.- € selon le soir. Pass trois jours 130.- €

Guitare en Scène est un petit festival aux portes de Genève en train de se créer une réputation d’incontournable pour tous les fans de guitares. Si les concerts sont moins nombreux que dans la plupart des festivals, ceux-ci se veulent toujours très intimistes et proches du public. Si de très grands noms (Steve Vai, Satriani, Motörhead, ZZ Top etc.) ont créé l’événement au fur et à mesure des années, d’autres artistes moins connus mais tout aussi talentueux ont fait de ce festival une vraie mine à découverte. Il ne faut pas oublier également la jam organisée chaque année qui réunit sur une même scène le temps de quelques titres des invités prestigieux. Cette année les choses sérieuses commenceront dès le vendredi avec le blues envoûtant d’Ana Popovic et de Jimmie Vaughan. Le samedi sera bien plus rock avec la présence de Sideburn, Dirty Sound Magnet et d’Airbourne. Steve Vai sera à nouveau de la partie également ainsi qu’Eric Sardinas toujours prêt à enflammer les foules. Enfin les metalleux seront ravis de voir qu’UDO (chanteur d’Accept) sera présent également. Après un samedi pareil, il fallait bien quelques légendes pour attiser la flamme du dimanche. C’est Uli Jon Roth et Deep Purple qui ont été choisis pour ce rôle juste avant la jam finale tant attendue. Une affiche exceptionnelle pour un festival qui ne l’est pas moins. [Indy]

www.guitare-en-scene.com

Commenter cet article

mis en ligne le : 17.04.14 par Mikamika

PREVIEW - LIMP BIZKIT| Les Docks, Lausanne - 01.07.2014

LIMP BIZKIT | Les Docks, Lausanne
01 juillet 2014
Show : 20h30 | Prix : CHF 75.-

Limp Bizkit aux Docks, wouah, là il faut reconnaître que les Docks font fort. Limp Bizkit fait partie de ces groupes qui se traînent une réputation de ‘vendus’ depuis que leur popularité a commencé à poindre. Accusés d’avoir payé les radios pour diffuser un de leurs titres en boucle au début de leur carrière, défenseur de la cause Napster et du téléchargement illégal, le groupe s’est même payé le luxe de se saborder en sortant un album dans le plus parfait anonymat au milieu des années deux mille. Le groupe en ayant marre de la pression que leur statut de superstar leur imposait avait décidé de relancer leur carrière en recommençant tout quasiment depuis le début. Leur chanteur Fred Durst est également au centre de nombreuses controverses et pendant des années Limp Bizkit était le groupe que les gens aimaient détester. Reste que ce groupe sur scène est une véritable tuerie. Leur musique mélangeant nu-metal et rap leur permet de taper large et vu que quasiment tous les titres de leur album ‘Chocolate Starfish And The Hot Dog Flavored Water’ sont devenus des classiques, ils ont de quoi envoyer du lourd. Malgré tout leur réputation les précède partout, cette date à Lausanne sera la bonne occasion pour les sceptiques de s’apercevoir que Limp Bizkit est avant tout un groupe de scène prêt à tout pour satisfaire ses fans. [Indy]

http://www.limpbizkit.com/

Commenter cet article

mis en ligne le : 17.04.14 par Mikamika

PREVIEW - BILLY IDOL | Z7, Pratteln - 12.06.2014

BILLY IDOL | Z7, Pratteln
12.06.2014
Show : 20h00 | Prix : Sold out (bonne chance pour les billets)

Difficile d’imaginer par les temps qui courent qu’un jour la musique de Billy Idol puisse avoir été qualifiée de punk. Il faut dire que le groupe qui l’a fait connaître et qui évoluait dans ce style précis (Generation X) date de la fin des années septante et que depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Enfin d’eau, on devrait plutôt dire tubes planétaires. En effet c’est bien sa carrière solo qui l’a fait décoller et les tubes que sont ‘Dancing With Myself ‘, ‘White Weeding’, ‘Rebel Yell’ ou ‘Flesh For Fantasy’ restent gravés dans les mémoires et ce malgré qu’ils datent tous du début des années quatre-vingt. Frôlant la mort suite à un accident de moto et quelques années plus tard suite à une overdose, le chanteur s’est assagi du côté discographique, mais sur scène il reste un performer hors pair. À bientôt soixante ans, il semble n’en avoir que vingt une fois un micro dans la main et un public en feu devant lui. Le Z-7 nous offre là une occasion de le voir yeux dans les yeux et le public ne s’y est pas trompé puisque le concert affiche déjà complet. (NdSelena : entre temps pour pouvoir accueillir plus de monde le concert a été déplacé à l’extérieur du Z7 et aura donc lieu en open air ! Mais à l’heure qu’il est le problème reste le même : c’est complet !) [Indy]

www.billyidol.net

Commenter cet article

mis en ligne le : 17.04.14 par Mikamika

PREVIEW - ANTHRAX | L’Usine (PTR), Genève - 17.06.2014

ANTHRAX | L’Usine (PTR), Genève
17.06.2014
Prix : 45.- sur place / 38.- en préloc / 25.- membres PTR

Il y a de cela dix ans déjà, un des Big 4 passait par notre cité de Calvin. Et ceci fut bon ! Coup de maître pour PTR, ils reviennent : Anthrax sera à nouveau de passage dans notre Usine régionale et ça sera encore meilleur, tant leur dernier opus est épique ! Et cette fois-ci, c’est avec le retour du chanteur originel, Joey Belladonna ! Mes amis, quel mois de juin prolifique musicalement ! Nous citerons également que la semaine précédente, Slayer aura foulé les planches de la même scène ! Il ne manque plus que les deux autres groupes faisant partie de l’anthologie du metal mainstream et L’Usine aura alors marqué à jamais les mémoires ! Concernant Anthrax, que dire de plus ? Trente ans de carrière, créateur d’un genre, acclamé à travers leur parcours pour un son puissant teinté de rythmes tantôt thrash, tantôt rap. Les ayant vus l’année précédente en Suisse romande également, je recommande vivement ce groupe mythique qui saura vous démontrer une fois de plus que les valeurs sûres des ancêtres du metal sont bel et bien présentes encore aujourd’hui ! Et cela en plus dans une salle intimiste, où on pourra prendre pleine mesure de la capacité à la bande à Scott Ian de vous faire headbanger sévèrement, jusqu’à vous démettre les vertèbres cervicales ! Si vous en doutez, allez jeter une oreille sur leur dernière galette sortie, ‘Worship Music’, et vous prendrez pleinement conscience de la baffe énorme que vous recevrez, surement en pleine face ! [Silastar]

www.usine.ch

Commenter cet article

mis en ligne le : 17.04.14 par Mikamika

LIVE REPORT - TOMBSTONES, WIDOWS | L’Ecurie, Genève - 05.02.2014

TOMBSTONES, WIDOWS | L’Ecurie, Genève
05.02.2014

Loud as Hell pourrait être un résumé assez correct de cette soirée ! Tout d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas l’Ecurie, il s’agit d’un lieu confiné, d’une capacité de cent vingt personnes tassées à mort ! Imaginez maintenant un groupe qui joue là-dedans avec le volume sonore de Motörhead en festival, mais pratiquant un stoner doomesque avec un chant frisant le hardcore à la Converge, voilà comment on pourrait définir Widows ! Un frontman intenable qui hurle et chante avec vigueur. Une excellente découverte ! Le groupe attendu de la soirée est bien Tombstones et son stoner lourdingue. Le groupe traverse l’Europe à bord de son van pour nous amener la bonne parole. Quelle excellente initiative ! C’est un groupe en forme qui arrive sur scène, les morceaux s’enchaînent avec aisance, le seul hic viendra des voix et spécialement du bassiste, qui n’a pas l’air de maîtriser son sujet… Cela n’enlèvera rien à la puissance instrumentale du groupe heureusement. Si les titres du dernier album, ‘Red Skies And Dead Eyes’, auront asséné leur lot de lourdeur, le groupe n’omettra pas son précédent album pour autant. Des concerts comme il en faut plus ! Merci à Stone Cult pour la soirée ! [Lambistones]

Commenter cet article

mis en ligne le : 17.04.14 par Mikamika

LIVE REPORT - SATYRICON, CHTHONIC | L’Usine (PTR), Genève - 11.12.2013

SATYRICON, CHTHONIC | L’Usine (PTR), Genève
11.12.2013

Malheureusement, L’Usine est quand même en Suisse, donc l’heure c’est l’heure. Du coup, je ne peux décemment pas m’attarder sur le cas des Taïwanais de Chthonic, dont je n’ai vu que la pièce finale, mais dont on ne peut que louer l’effort évident pour 1) le look 2) les nappes de synthé – bon, y en a qui n’aiment pas mais j’imagine qu’ils avaient autre chose à faire ce soir-là. Bref, concentrons-nous sur la tête d’affiche, les ‘mighty’ Satyricon, que personnellement j’apprécie particulièrement. Une fois de plus, ce concert a tenu ses promesses malgré le fait qu’un mercredi soir, les Genevois ne sont pas le peuple le plus démonstratif qui soit. Un set qui après quelques vieux morceaux a laissé une belle place à ceux du dernier album, le répertoire prenant des allures hypnotiques, avec relativement peu de cette brutalité propre au black metal de base. Une certaine maturité semble apparaître pour ce groupe, dont j’ai encore bien en tête l’attitude prétentieuse et hautaine en 2008 à Lausanne, et le cortège d’anecdotes croustillantes côté backstage. Cette époque semble révolue, le garçon (Satyr), bien élevé, remerciant sans cesse les fans, et mettant professionnellement la main à la pâte, malgré le fait que même les guerriers nordiques sont parfois malades. Un bon concert donc, mais sans cette folie qui parfois peut s’emparer des foules, excepté pour le traditionnel ‘Mother North’, dont les chœurs repris par la foule des premiers rangs ont réussi à me donner des frissons. [Golem XIII]

Commenter cet article

mis en ligne le : 17.04.14 par Mikamika

LIVE REPORT - RUSSIAN CIRCLES | Fri-Son, Fribourg - 16.10.2013

RUSSIAN CIRCLES | Fri-Son, Fribourg
16.10.2013

Cette soirée concoctée par Fri-Son m’a emmenée sur une vague alternative au cœur d’une musique plus qu’intimiste. Une ouverture avec la mystérieuse Chelsea Wolf : cette artiste américaine connue pour explorer tous les styles et les revisiter au son pop rock flirtant avec le metal. C’est timidement qu’elle fait son entrée, sans regarder la foule, elle enchaîne les titres comme si elle-même était absorbée par sa propre originalité. Dommage qu’elle ne nous ait pas fait offrande de ses titres plus lourds car il y a dans ses œuvres de vrais bijoux. La soirée se poursuit avec l’arrivée de Russian Circles et à en juger par le regain d’énergie de la salle, c’est bien eux qui étaient attendus. C’est de la générosité musicale à l’état pur !!! Une vraie course de qualité, le batteur Dave Turncrantz qui est bel est bien le frontman du groupe met en avant son jeu qui donne toute l’essence nécessaire à l’explosion de leur live. Une agilité hors du commun et des rythmes qui laissent la salle bouche bée. À noter que Mike Sullivan (guitariste) joue toujours avec une légèreté et une précision impressionnantes. Le combo de Russian Circles est définitivement une brochette metallique de virtuoses. Un concert énorme, une audience scotchée, je viens de vivre le grand Fri-Son de la semaine. [Maud.R]

Commenter cet article

mis en ligne le : 17.04.14 par Mikamika

PREVIEW - AMON AMARTH | Salle des Fêtes de Thônex, Genève - 07.05.2014

AMON AMARTH, POLTERGEIST | Salle des Fêtes de Thônex, Genève 07 mai 2014
Portes : 19h30 | Prix : CHF 49.00

On aurait pu croire à un poisson d’avril, mais les Norvégiens d’Amon Amarth seront bien présents le sept mai (attention, jeu de mot pourri) à Genève ! Ces chefs de file du viking death-metal nous ont offert l’an passé un superbe joyau du nom de ‘Deceiver Of Gods’ (Loki ?), qui allie à la fois brutalité et mélodies guerrières venues tout droits des tréfonds du Walhalla. La salle des fêtes de Thônex n’étant pas le lieu le plus ‘metal’ des environ, le contraste sera sans doute étonnant et vaudra sans nul doute le déplacement. Qui se rappelle encore du concert mythique qu’Iron Maiden et My Dying Bride ont donné à cet endroit il y a quasiment vingt ans (le six décembre 1995) ? Bref, courrez prendre votre ticket qui vous permettra d’headbanguer comme un fou en attendant le crépuscule des dieux !
[PsiloSyn]
http://tonexlive.ch

Commenter cet article

mis en ligne le : 03.04.14 par Mikamika

LIVE REPORT - RED FANG, THE SHRINE | L’Usine (PTR), Genève - 18.01.2014

RED FANG, THE SHRINE, LORD DYING | L’Usine (PTR), Genève
18.01.2014

En arrivant devant l’Usine, je me suis rendu compte de l’ampleur du buzz de leur clip sur le net. Red Fang est capable de faire bouger environ quatre cents personnes trente minutes avant l’ouverture des portes et afficher complet avant même qu’ils ne montent sur scène ! Le premier groupe qui officiera pendant la soirée se nomme Lord Dying, leur stoner teinté de doom est une excellente découverte et je suis loin d’être le seul à apprécier le groupe au vu de la réaction assez vive du public. Efficacité est un qualificatif qui leur va à merveille. Le second groupe, The Shrine, évolue quant à lui dans un registre psychédélique. Le tout est bien joué et très intéressant, mais une place en entame de soirée aurait été plus logique. Avec leur set, l’ambiance est quelque peu retombée… Dès la fin de ce second concert, le public présent, soit une salle comble, commence à scander le nom de Red Fang. La formation déboule sur scène comme un seul homme avec bonne humeur, mais une légère tension est visible sur leurs visages, on sent que le groupe est conscient de ne pas avoir droit à l’erreur sur cette tournée… Dès les premières notes, c’est plus de huit cents personnes qui se déchaînent, l’hystérie gagnera même le personnel au bar ! C’est en mélangeant des titres des anciens albums et les plus percutants du dernier, à deux exceptions près, que la formation rendra une copie quasiment parfaite. Le groupe est vraiment en place et délivre sa musique avec envie. Une soirée parfaitement réussie, dans une Usine pleine comme rarement, un souvenir qui restera dans les annales de la salle. [RedAnaïs&Lambifang]

Commenter cet article

mis en ligne le : 21.03.14 par Mikamika

LIVE REPORT - NANOWAR, COVERKILL | l’Usine (PTR), Genève - 11.10.2013

NANOWAR, COVERKILL, WILD NATION | l’Usine (PTR), Genève
11.10.2013

C’est aux locaux de Wild Nation que revint le dur challenge d’ouvrir les hostilités. Leur hard rock teinté de heavy a réussi à faire headbanger quelques-uns et taper du pied les autres. Il faut dire qu’une partie du public était avant tout là pour eux. Résultat, les compos de Coverkill, faites de reprises particulièrement heavy de grands standards du rock, ont pris les gens un peu à froid. Il leur faudra quelques titres pour que le public rentre dans leur concert. Le groupe ne semble pas y prêter attention et enchaîne les morceaux comme ils sait si bien le faire, et n’hésite pas à inviter sur scène de valeureux guerriers et autres sportifs d’élite (‘Hail And Kill’) pour les soutenir. Tout ceci amène au dernier groupe de la soirée, Nanowar et leur humour des plus décalés. Que ce soit pour nous apprendre comment réciter la prière du ‘Power Of The Great Sword’, comment devenir un ‘Master Of Pizza’ ou comment tuer du dragon, tout est bon pour une bonne tranche de rigolade avec Nanowar. On s’amuse, les riffs sont couillus et assurés, bref la soirée s’achève le sourire aux lèvres et mission accomplie pour nos joyeux Italiens. [Indy]

Commenter cet article

mis en ligne le : 21.03.14 par Mikamika

- 1 - 2 - 3 - Fin

TRANSIT MAGAZINE
Design & Webmonstering by Pat.O
Contact: info@transitmag.ch